4 milliards FCFA

Cet argent est destiné à l’achat des véhicules aux députés nouvellement élus à l’Assemblée nationale cette année. C’est ce qu’indique la décision n°20 /1470 /D /Minfi /SG/DGB/DPB/CSS/ND du ministre des Finances (Minfi) en date du 12 mai dernier.

Louis Paul Motaze a ordonné que le pactole soit débloqué au profit de Madame Achemetyae Mendouga Yolande, agent comptable de l’hémicycle de Ngoa-Ekelle. «Au début de chaque mandature, après la validation des mandats, les 180 députés doivent percevoir des frais de mandat. Pour chaque député, il faut compter 10 millions de FCFA.

En plus de cet argent, les élus ont droit à un crédit automobile non remboursable qui est de 8 mil- lions FCFA ; L’Assemblée nationale donne 1,2 million FCFA à chaque député en guise de prime de session. Chaque année, les députés le prétexte de la célébration à bas bruits de la Fête nationale du Cameroun pour promouvoir les mesures barrière édictées par son gouvernement depuis le 17 mars 2020. Comme souvent reçoivent de l’argent pour financer les micros projets dans leurs circonscriptions. Soit 8 mil- lions FCFA par député. Au bout de son mandat, un député encaisse donc 40 millions de FCFA», éclaire Me Laurent Dubois Njikam, juriste. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *