38,1 milliards FCFA

C’est la somme qu’a déboursée l’État camerounais en 2018 pour importer du bitume dans le cadre de la réalisation de ses infrastructures routières.

D’après le confrère Cameroon Business Today (N° 126 du 9 octobre 2019), ces deux dernières années, le Cameroun a importé plus de 194 000 tonnes de bitume pour ses différents chantiers. Soit une facture cumulée de 54,2 milliards de francs sur les exercices 2017 et 2018. Face cette énorme dépense pour le seul achat de bitume, le gouvernement camerounais croit tenir une alternative : concevoir et utiliser du bitume local.

À cet effet, rapporte la même source, le ministère des Travaux publics (Mintp) a récemment lancé un avis de sollicitation à manifestation d’intérêt pour la sélection d’une entreprise ou d’un consortium d’entreprises en vue de la production de bitume au Cameroun. L’objectif étant d’alimenter le marché local, et les marchés de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) et de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’ouest (Cedeao). L’entreprise adjudicataire devra ainsi au préalable réaliser une étude de faisabilité, construire et exploiter une usine à cet effet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *