251 millions de dollars

C’est la somme mise à la disposition de l’initiative Action positive pour le financement en faveur des femmes en Afrique (Afawa) de la Banque africaine de développement (Bad), a-t-on appris de cette dernière le 26 août 2019. Apportés par le président français Emmanuel Macron et les chefs d’État du G7 réunis à Biarritz (France), les fonds sont déclinés en prêts en faveur de l’entreprenariat féminin en Afrique. Après l’annonce, Adesina Akinwumi, le président de la Bad a salué le «soutien extraordinaire de tous les chefs d’État et de gouvernement du G7, permettant de donner un élan formidable» au programme Afawa. «C’est un grand jour pour les femmes en Afrique, a affirmé le président de la Banque africaine de développement. Investir dans l’entrepreneuriat féminin en Afrique est un investissement fort de sens car les femmes ne sont pas seulement l’avenir de l’Afrique, elles sont le présent de l’Afrique!», a-t-il ajouté.

«Je suis particulièrement fier, en tant que président en exercice du G7, que la solution que nous portons aujourd’hui, l’initiative Afawa, vienne d’une organisation africaine, la Banque africaine de développement, qui travaille avec un fonds de garantie africain et un réseau de banques africaines», a déclaré le président français.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *