24,5 milliards de francs CFA

Tel est le montant que la Banque islamique de développement (BID) met à la disposition du gouvernement camerounais. Ce pactole servira à financer le Projet de développement de la commercialisation de bétail et d’infrastructures d’élevage (PD_Cobie).

Dans le document de partenariat signé le 2 janvier 2019 à Yaoundé avec la partie camerounaise, la BID a mis un point d’honneur sur développement de 16 parcelles de démonstration de 40 hectares des cultures fourragères, la construction de 16 nouveaux complexes de marchés modernes, la réhabilitation du centre d’application de Dogba (Extrême-Nord) ainsi que l’achat de bétail, d’intrants et de produits vétérinaires. Elle s’intéresse également à l’appui au développement des capacités organisationnelles et institutionnelles, en vue de faciliter l’accès aux finances islamiques et à l’assurance-bétail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *