23 000

Au Cameroun, en 2018, c’est le nombre de personnes ayant succombé au Vih-Sida, indique l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Dans son rapport paru début juin courant et inspiré des données du Comité national de lutte contre le sida (CNLS), l’institution onusienne révèle que malgré une baisse sensible de la maladie, le taux de prévalence ayant passé de 3,4% en 2018 contre 3,9% en 2016 et 4,3% en 2011. Pour l’OMS, l’on note une forte prévalence dans la tranche de 15 ans à 24 ans, avec parfois un taux de 10% dans certaines régions du pays. «Il faut continuer la campagne de formation et de sensibilisation au risque de revoir une recrudescence du Vih-Sida dans le pays», exhorte l’organisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *