22,5 milliards de francs CFA

Le groupe de la Banque mondiale mobilisera cet argent pour des mesures d’adaptation et d’atténuation des changements climatiques entre 2021 et 2025. Selon le communiqué que le groupe publie ce 13 mars 2019, plus de la moitié de cette enveloppe (soit entre 12 et 12,5 milliards de dollars) sera orientée vers des mesures de soutien à l’adaptation et la résilience de l’Afrique. En fait, annonce l’institution de Bretton Woods, il s’agit d’aider les pays africains à affronter les conséquences du changement climatique, tout en ouvrant de nouvelles perspectives d’investissement. Ce financement s’inscrit dans le cadre des cibles en faveur de l’action climatique d’ici 2025, définies par l’institution et présentées en décembre 2018 à la COP 24 des Nations unies, en Pologne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *