2 500 000

Selon une récente estimation faite par l’Institut national de la statistique (INS), c’est actuellement le nombre d’unités de production informelles de masques de protection contre le coronavirus existant sur l’ensemble du territoire camerounais. Pour le Nkafu Policy Institute, c’est un juteux marché. «La fabrication et la commercialisation de masques de protection vendus à 500 francs CFA l’unité offrent un marché d’au moins 13 milliards FCFA aux unités de production informelles dans le domaine de la confection», révèle une étude intitulée «Le secteur informel camerounais à l’épreuve du coronavirus», pilotée par le think thank camerounais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *