1,8 million

C’est le pactole généré par les industries extractives dans les caisses de l’Etat du Cameroun à la faveur de la signature de nouveaux contrats pétroliers et la promulgation d'un nouveau code minier
Les billets de banque

Selon un rapport de l’Organisation des Nations unies pour l’Enfance (Unicef) daté de février 2018, parmi les 3,2 millions de personnes ayant besoin d’assistance humanitaire au Cameroun, il y a 1,8 million d’enfants. Les besoins de ces derniers se résument à l’éducation, à la santé et à la nutrition.

Selon l’Unicef, les moyens financiers disponibles sont insuffisants pour apporter l’assistance nécessaire à ces personnes en situation difficile, recensées pour la plupart parmi les réfugiés nigérians et centrafricains vivants au Cameroun. «Au 28 février 2018, moins de 100 000 dollars ont été reçus, laissant un déficit de financement de 23,3 millions de dollars, ce qui a un sérieux impact sur la capacité à répondre aux besoins humanitaires, en particulier avec une nouvelle crise dans les régions anglophones», se plaint l’institution onusienne.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *