14

C’est le nombre de femmes camerounaises utilisées comme esclaves au Koweït, selon le ministère des Relations extérieures (Minrex). Le document, signé Félix Mbayu, ministre délégué aux Relations extérieures, informe que le gouvernement travaille en partenariat avec l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), en vue du rapatriement des Camerounaises en situation de détresse. Autre information : le département des Affaires sociales du gouvernement koweïtien a pris en charge les 14 infortunées, en attendant leur rapatriement au Cameroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *