107 milliards FCFA levés par la BDEAC sur la place boursière de Douala

L’opération de levée de fonds de la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) a été une réussite. Près de 107 milliards FCFA récoltés pour 100 milliards FCFA sollicités.

Le siège de la Bdeac.

C’était du 21 au 29 décembre dernier sur la place boursière de la Cemac à Douala au Cameroun. En présentant ce résultat ce 5 janvier 2021 lors d’une conférence de presse au siège de l’institution au Congo, le président de l’institution a saisi cette occasion pour exprimer une double satisfaction. Pour la première, elle tient de ce que «l’emprunt obligataire BDEAC 5,45% NET 2020-2027 a, en effet, permis de lever FCFA 106 791 920 000, soit une réalisation de 106,8%». Et pour le second motif de satisfaction, Fortunato-Ofa Mbo Nchama se réjouit particulièrement de l’ampleur de la mobilisation qui est telle qu’elle «met en évidence la confiance placée par les investisseurs à ce bel instrument du financement du développement de l’Afrique centrale qu’est la BDEAC».

En sollicitant les épargnants, les ménages et autres investisseurs actifs sur la plateforme financière sous-régionale, la BDEAC n’avait pas fait mystère de la destination des fonds. Fortunato-Ofa Mbo Nchama avait clairement indiqué à l’intention de l’ensemble de la Communauté, que «ces fonds mobilisés serviront à financer les projets des secteurs privé et public avec les ressources adaptées en termes de maturité, de différé et de taux. En outre, ils permettront de financer la mise en œuvre des projets intégrateurs prioritaires du Programme Economique Régional de la Cemac, en monnaie locale», rappelle le communiqué. Plusieurs secteurs sont ainsi concernés à l’instar de l’éducation, la santé, l’eau et l’énergie, le transport, les télécommunications, mais aussi le tourisme et l’agro-industrie.

 

Théodore Ayissi Ayissi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!