100 000 FCFA

Pour faire face à la flambée des prix, c’est le montant du Smig proposé en fin de semaine dernière par une dizaine d’organisations syndicales locales. Réunies sous la bannière de Cawof (travailleurs camerounais), lesdites organisations ont signé une déclaration. Le document dont Intégration a obtenu copie appelle le gouvernement camerounais à « l’augmentation des salaires de base de travailleurs pour s’adapter aux implications induites par les mesures fiscales et autres dispositions de la loi de finances de 2023 ». Il recommande aussi « le rétablissement des salaires du personnel en service dans la fonction publique au niveau de 1993 » mais aussi « leur augmentation de 30 % ». Il évoque en outre « la revalorisation des pensions retraites conformément au décret présidentiel de février 2016 ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *