10 milliards FCFA

À en croire le magazine Investir au Cameroun, c’est le montant de la provision constituée par le ministère des Finances pour servir à la recapitalisation de la Banque camerounaise des petites et moyennes entreprises (BCPME). Le média souligne que la recapitalisation annoncée de la BCPME intervient surtout dans un contexte de restructuration de cette institution bancaire, réforme dictée par le programme économique et financier triennal (2017-2019) entre le Cameroun et le Fonds monétaire international (FMI). Promise par le chef de l’État camerounais en 2011 au cours du comice agropastoral d’Ebolowa, cette banque, lancée en 2015 n’est jusqu’ici fonctionnelle que dans les deux principales villes du pays (Yaoundé et Douala). Détenue à 100% par l’État, la BCPME ambitionne de réduire les difficultés d’accès aux financements par les PME, qui constituent pourtant plus de 90% du tissu industriel camerounais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *