INTEGRATION

Vous êtes ici : Accueil Supplément Afrique Centrale Sur le terrain Barrage de Lom Pangar: Le modèle s’africanise
Intgration.jpg Philpa.jpg Pub-foire-vin650x91.jpg Tous-unis-pour-le-Cameroun-650x91.jpg bandeau-Fiac-650x91.jpg bandeau-Yafe-650x91.jpg bandeau.jpg

Barrage de Lom Pangar: Le modèle s’africanise

Écrit par  Jean-René Meva’a Amougou
L’équipe du Projet régional hydroélectrique de Rusumo à Lom Pangar L’équipe du Projet régional hydroélectrique de Rusumo à Lom Pangar

Une équipe du Projet régional hydroélectrique de Rusumo est venue s’inspirer de l’expérience de Electricity development Corporation (EDC) sur le pilotage d’un chantier de construction d’un barrage.

«Chez nous, on comparait le chantier de construction du barrage de Lom Pangar à quelque chose que l’on connaît, mais c’est dur!» En quelques mots efficaces, il est ramassé un maximum de détails liés à la visite effectuée sur le site le 09 février 2016 par une délégation venue d’Afrique orientale. Entre plusieurs historiettes sur l’hospitalité de leur pays d’accueil, Anecto Kayitare, le chef de délégation émet juste un vœu: «C’est joyeusement génial; ce chantier nous a dévoré de passion; qu’un ouvrage de ce genre soit construit chez nous». Phrases pontifiantes qui dévoilent en filigrane l’objet du séjour des Rwandais, Tanzaniens et Burundais au Cameroun: l’imminence de la mise en œuvre du Projet régional hydroélectrique de Rusumo. A en croire Anecto Kayitare, «aujourd’hui, le Cameroun rayonne partout dans le monde à travers Lom Pangar et il constitue désormais une référence à travers laquelle d’autres pays peuvent s’inspirer». 

En fait d’inspiration, il y a des centres d’intérêt. Les cinq experts prêtent une oreille attentive à la gestion des déchets, la qualité de l’eau, la communication sociale, la passation des marchés, la gestion des aspects liés à la réinstallation des populations, la restauration des ouvriers et à l’habitat. Mais tout ça, ce sont des idées abstraites nécessitant une descente sur le terrain et des explications détaillées du maître d’ouvrage de Lom Pangar. L’entreprise Electricity development corporation (EDC) s’est prêtée au jeu. Sous la houlette de divers responsables impliqués dans la gestion du projet Lom Pangar, les visiteurs ont posé des questions dans le but de renforcer les capacités des équipes du projet qui va prendre corps au Rwanda. Cela s’est passé tour à tour au centre de communication de Deng Deng, sur les sites des réalisations sociales (Déoule, Haman et Ouami), au village des pêcheurs, au parc national de Deng Deng et au siège de EDC à Yaoundé. Ici, les experts ont eu des rencontres sectorielles avec quelques responsables avant la réunion avec le Dr Théodore Nsangou. A l’occasion, le directeur général de EDC a fait de ses hôtes «des ambassadeurs de Lom Pangar dans leurs pays respectifs». 

Capitalisant sur «les choses vues et entendues» tant sur le site du chantier qu’à la direction générale, le Dr Théodore Nsangou les a assurés du soutien du Cameroun. Il a en outre insisté sur la coopération Sud-Sud dans le cadre des transferts des technologies. «Il y a matière à collaborer en Afrique», leur a-t-il dit. Avant de poursuivre: «c’est une raison toute trouvée pour investir dans les ressources humaines». De quoi se vanter sur ce tableau qu’on prend pour une priorité à EDC. Selon le patron de l’entreprise, «Maktar Diop, le vice-président de la Banque mondiale, lors d’une visite ici nous a félicités pour cela et notre expertise commence à se mondialiser car après les Togolais et les Béninois, voici des amis d’Afrique orientale qui sont là pour valoriser notre savoir-faire». 

Lu 764 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

-01.jpg -02.jpg -03.jpg -04.jpg -05.jpg -06.jpg -07.jpg -08.jpg -09.jpg -10.jpg -11.jpg -12.jpg Deutsche_Welle_Logo.jpg FB_IMG-664x469.jpg Insert-Eneo-Recrute-664x469.jpg Pub p12-664x469.jpg Tous-unis-pour-le-Cameroun-664x469.jpg insert-Araucaria-2016-664x469.jpg

Nous contacter

    • Journal Intégration

    • Adresse :

      Quartier Nkomkana, Immeuble Diane

      (face station service Total)

    • BP : 33 266 Yaoundé-Cameroun

    • Tél : +237 676 203 709

              +237 699 931 042

              +237 243 296 303

    • Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

                  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vous êtes ici : Home Supplément Afrique Centrale Sur le terrain Barrage de Lom Pangar: Le modèle s’africanise