INTEGRATION

Vous êtes ici : Accueil Supplément Afrique Centrale Sur le terrain Etat civil: L’Afrique francophone à l’école des statistiques
BANDEAU-BATTLE-THE-VOICE.jpg Festi Communautes 650X91.jpg Philpa.jpg Tous-unis-pour-le-Cameroun-650x91.jpg bandeau.jpg visuel fotrac.jpg

Etat civil: L’Afrique francophone à l’école des statistiques

Écrit par  Didier Ndengue

Du 02 au 06 novembre 2015, Yaoundé a accueilli un atelier pour experts francophones d’Afrique sur le Programme africain pour l’amélioration accélérée des systèmes d’enregistrement des faits et des statistiques de l’état civil. Dans un communiqué de presse parvenu à notre rédaction en fin de semaine dernière, la capitale politique du Cameroun a abrité du 02 au 06 novembre 2015, un atelier d’envergure régionale sur les statistiques de l’état civil. Cette rencontre a été organisée par le groupe régional constitué par la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), la Commission de l’Union Africaine (CUA), la Banque Africaine de Développement (BAD), le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (Unicef), le Fonds des Nations Unies en matière de Population (UNFPA) et le Haut-commissariat aux Réfugiés (HCR). L’atelier a permis «de lancer la mise en œuvre du programme APAI-CRVS dans les pays francophones afin de servir de plate-forme de partage d’expériences en vue d’accélérer la mise en œuvre du programme APAI-CRVS dans ces pays». L’objectif est de renforcer les capacités des experts des pays francophones sur les principes et recommandations en matière des systèmes d’enregistrement des faits d’état civil et d’établissement des statistiques de l’état civil (CRVS); de valider les guides et les outils APAI-CRVS amendés suivant les recommandations du premier atelier de formation ; d’approuver la feuille de route pour accélérer la mise en œuvre du programme APAI-CRVS à travers la conduite de missions de préévaluation et d’évaluation des CRVS dans les pays ; d’échanger sur la stratégie de mobilisation des ressources pour soutenir les efforts nationaux d’amélioration des CRVS. La rencontre de Yaoundé est une des recommandations de la troisième Conférence des ministres en charge de l’état civil qui s’est tenue à Yamoussoukro en Côte d’Ivoire, en février 2015, sous le thème «promouvoir l’utilisation de l’état civil et des statistiques des faits d’état civil en appui de la bonne gouvernance en Afrique».

Lu 710 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

-01.jpg -02.jpg -03.jpg -04.jpg -05.jpg -06.jpg -07.jpg -08.jpg -09.jpg -10.jpg -11.jpg -12.jpg Deutsche_Welle_Logo.jpg FB_IMG-664x469.jpg Insert-Eneo-Recrute-664x469.jpg Pub p12-664x469.jpg Tous-unis-pour-le-Cameroun-664x469.jpg insert-Araucaria-2016-664x469.jpg

Nous contacter

    • Journal Intégration

    • Adresse :

      Quartier Nkomkana, Immeuble Diane

      (face station service Total)

    • BP : 33 266 Yaoundé-Cameroun

    • Tél : +237 676 203 709

              +237 699 931 042

              +237 243 296 303

    • Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

                  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

                  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vous êtes ici : Home Supplément Afrique Centrale Sur le terrain Etat civil: L’Afrique francophone à l’école des statistiques