INTEGRATION

Vous êtes ici : Accueil Supplément Afrique Centrale Sur le terrain Crise centrafricaine: Un sommet des chefs d’Etat en vue
Intgration.jpg Philpa.jpg Pub-foire-vin650x91.jpg Tous-unis-pour-le-Cameroun-650x91.jpg bandeau-Fiac-650x91.jpg bandeau-Yafe-650x91.jpg bandeau.jpg

Crise centrafricaine: Un sommet des chefs d’Etat en vue

Écrit par  Zacharie Roger Mbarga

C’est ce qui ressort des échanges entre le secrétaire général de la CEEAC et les plus hautes autorités de l’UA.

Du 31 août au 02 septembre 2017, Ahmad Allam-Mi, secrétaire général de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), a effectué une mission de travail à l’effet «d’envisager avec les hauts responsables de l’Union africaine, les voies et moyens d’accélérer le processus de la mise en œuvre de la feuille de route pour la paix et la réconciliation en République centrafricaine», à en croire le communiqué ayant sanctionné la fin de la susdite mission. De ses entretiens consécutifs avec le commissaire à la paix et à la sécurité et le président de la Commission de l’UA, il ressort qu’un sommet des chefs d’Etat de l’Initiative africaine se tiendra le 19 septembre prochain en marge des travaux de l’assemblée générale des Nations unies à New York tel que voulu par le  secrétaire général de l’Onu. 

Avant, une réunion du panel des facilitateurs aura lieu ce 11 septembre 2017 à Bangui. Celle-ci est assurée par le groupe international de soutien à la République centrafricaine (Gis-RCA), instance représentant toutes les composantes de l’Initiative africaine à savoir l’UA, la CEEAC, la CIRGL, l’Angola, le Congo, le Gabon, la RCA, et le Tchad. En réitérant enfin, l'engagement total de l'Union africaine à piloter l'Initiative africaine en collaboration avec la CEEAC et la conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL), le top management de l’organisation a appelé à plus d’implication et de soutien des pays africains limitrophes et géographiquement éloignés à la RCA. La volatilité de la situation sécuritaire sur une bonne partie du territoire centrafricain laissant planer une issue de partition du pays rend urgent le passage aux étapes techniques et politiques de la mise en œuvre de la feuille de route pour la paix et la réconciliation en RCA. 

L’Initiative africaine pour la paix et la réconciliation en RCA constitue désormais l’unique référence pour la promotion de ces deux valeurs dans ce pays. Son objectif est de promouvoir le dialogue entre le gouvernement centrafricain et les groupes armés ayant intégré le comité consultatif et de suivi du DDRR (Stratégie nationale de Désarmement, Démobilisation, Réintégration et Rapatriement) en vue de parvenir à un accord de paix et de réconciliation, créant des conditions favorables à un désarmement complet. Cette initiative est l’émanation d’une réunion ministérielle tenue à Libreville le 17 juillet 2017. 

Lu 26 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

-01.jpg -02.jpg -03.jpg -04.jpg -05.jpg -06.jpg -07.jpg -08.jpg -09.jpg -10.jpg -11.jpg -12.jpg Deutsche_Welle_Logo.jpg FB_IMG-664x469.jpg Insert-Eneo-Recrute-664x469.jpg Pub p12-664x469.jpg Tous-unis-pour-le-Cameroun-664x469.jpg insert-Araucaria-2016-664x469.jpg

Nous contacter

    • Journal Intégration

    • Adresse :

      Quartier Nkomkana, Immeuble Diane

      (face station service Total)

    • BP : 33 266 Yaoundé-Cameroun

    • Tél : +237 676 203 709

              +237 699 931 042

              +237 243 296 303

    • Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

                  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vous êtes ici : Home Supplément Afrique Centrale Sur le terrain Crise centrafricaine: Un sommet des chefs d’Etat en vue