INTEGRATION

Vous êtes ici : Accueil Supplément Afrique Centrale Douala: Les containers étouffent le port
Intgration.jpg Philpa.jpg Pub-foire-vin650x91.jpg Tous-unis-pour-le-Cameroun-650x91.jpg bandeau-Fiac-650x91.jpg bandeau-Yafe-650x91.jpg bandeau.jpg

Douala: Les containers étouffent le port

Écrit par  Didier Ndengue

Les opérateurs économiques tchadiens et centrafricains au banc des accusés.

Le constat est fait par l’administration portuaire. Le Port autonome de Douala (Pad) déborde de containers depuis des mois. Ceux-ci, abandonnés par leurs propriétaires, sont entassés les uns sur les autres. Tous les chemins censés donner accès à ce lieu sont pratiquement envahis par les containers de plusieurs pieds. Il devient presqu’impossible de se frayer un chemin. Cet espace portuaire qui ravitaille les autres pays de la sous-région Afrique centrale, semble de plus en plus étroit pour contenir toutes les marchandises. 

 

Propriétaires

Selon les autorités portuaires, les containers en souffrance dans cet espace appartiennent aux opérateurs économiques  tchadiens et centrafricains. Depuis des mois, il est demandé à leurs propriétaires de les enlever pour faciliter le désengorgement du Pad. Mais rien ne semble bouger. Les autorités douanières du Cameroun menacent de les mettre en vente d’ici deux mois si les concernés ne s’en occupent pas. 

La même menace pèse également sur les 600 containeurs à destination du Cameroun, abandonnés par leurs responsables à l’espace portuaire. S’ils ne sont pas enlevés dans un délai de deux mois (à compter de février), les marchandises qu’ils comportent vont être mises en vente.

C’est depuis le 17 février 2017 que la vente aux enchères des véhicules a commencé au Pad. Plusieurs engins de fabrication européenne ont déjà été liquidés. Comme le rappelle Stanley Ansah, membre de la commission Communication des ventes aux enchères publiques de la Direction générale des Douanes (DGD) du Cameroun, la vente aux enchères vise non seulement à décongestionner l’espace portuaire, mais aussi à générer des recettes au profit du Trésor public. On parle de 2000 véhicules qui vont être vendus dans le cadre de cette opération.

Didier Ndengue

Lu 394 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

-01.jpg -02.jpg -03.jpg -04.jpg -05.jpg -06.jpg -07.jpg -08.jpg -09.jpg -10.jpg -11.jpg -12.jpg Deutsche_Welle_Logo.jpg FB_IMG-664x469.jpg Insert-Eneo-Recrute-664x469.jpg Pub p12-664x469.jpg Tous-unis-pour-le-Cameroun-664x469.jpg insert-Araucaria-2016-664x469.jpg

Nous contacter

    • Journal Intégration

    • Adresse :

      Quartier Nkomkana, Immeuble Diane

      (face station service Total)

    • BP : 33 266 Yaoundé-Cameroun

    • Tél : +237 676 203 709

              +237 699 931 042

              +237 243 296 303

    • Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

                  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vous êtes ici : Home Supplément Afrique Centrale Douala: Les containers étouffent le port