INTEGRATION

Vous êtes ici : Accueil Supplément Afrique Centrale Processus d’intégration régionale: La RD Congo appelée à jouer les premiers rôles
Intgration.jpg Philpa.jpg Tous-unis-pour-le-Cameroun-650x91.jpg bandeau.jpg

Processus d’intégration régionale: La RD Congo appelée à jouer les premiers rôles

Écrit par  CEEAC
Ahmad Allam-Mi (à gauche) et le ministre Henri Yav Mulang Ahmad Allam-Mi (à gauche) et le ministre Henri Yav Mulang

Le ministre congolais des Finances, Henri Yav Mulang, a reçu à Kinshasa Ahmad Allam-Mi pour un entretien sur les défis de la sous-région, le 12 mai 2016.

 

Le Secrétaire général de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) salue le leadership de la RD Congo dans son implication post-conflit en République centrafricaine. Ahmad Allam-Mi, à travers Henri Yav Mulang, ministre congolais des Finances, appelle la RD Congo à apporter le soutien indéfectible des chefs d’Etat au processus de paix à la République Centrafricaine (RCA). Les deux personnalités ont échangé entre autres sur la question de l’Accord de partenariat entre l’Union européenne et les pays de l’Afrique centrale, la nécessité de procéder à la réforme organisationnelle et fonctionnelle de la CEEAC, le processus de rationalisation entre la CEEAC et la CEMAC, les questions de gestion durable des écosystèmes, de la biodiversité et le fonds vert, et bien entendu le fardeau des arriérés des cotisations que traînent plus de la moitié des Etats membres envers la CEEAC. «Nous partageons des valeurs communes au sein de l’espace CEEAC et avons l’obligation de les défendre et de les préserver dans un élan commun de solidarité» a conclu l’ambassadeur Allam-Mi qui en appelle au dialogue permanent à l’intérieur de la CEEAC.

Le ministre congolais des Finances, quant à lui, approuve la pertinence et le bien-fondé de la démarche de son hôte, arguant que la volonté de nos chefs d’Etat est de voir aboutir le processus d’intégration régionale et partant l’intégration au plan continental. Mais l’aboutissement du processus d’intégration régionale n’est possible qu’en dotant nos organisations régionales de moyens financiers à la hauteur de nos ambitions, renchérit le membre du gouvernement congolais.

«Nous devons nous inscrire dans la dynamique de l’intégration régionale en allant inéluctablement vers la création d’une Zone de libre-échange régionale et continentale… C’est un défi pour notre région et notre continent tout entier», a martelé le ministre congolais des Finances, tout en précisant le rôle incontournable des moyens financiers dans l’atteinte de ces objectifs. S’agissant des arriérés des cotisations de la RD Congo, Henri Yav Mulang déclare que son pays s’acquitterait de toutes ses cotisations de manière progressive.

Lu 385 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

-01.jpg -02.jpg -03.jpg -04.jpg -05.jpg -06.jpg -07.jpg -08.jpg -09.jpg -10.jpg -11.jpg -12.jpg Deutsche_Welle_Logo.jpg FB_IMG-664x469.jpg Insert-Eneo-Recrute-664x469.jpg Pub p12-664x469.jpg Tous-unis-pour-le-Cameroun-664x469.jpg insert-Araucaria-2016-664x469.jpg

Nous contacter

    • Journal Intégration

    • Adresse :

      Quartier Nkomkana, Immeuble Diane

      (face station service Total)

    • BP : 33 266 Yaoundé-Cameroun

    • Tél : +237 676 203 709

              +237 699 931 042

              +237 243 296 303

    • Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

                  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vous êtes ici : Home Supplément Afrique Centrale Processus d’intégration régionale: La RD Congo appelée à jouer les premiers rôles