INTEGRATION

Vous êtes ici : Accueil Panorama Enseignement professionnel: Yaoundé a son atelier de fabrication numérique
Intgration.jpg Philpa.jpg Pub-foire-vin650x91.jpg Tous-unis-pour-le-Cameroun-650x91.jpg bandeau-Fiac-650x91.jpg bandeau-Yafe-650x91.jpg bandeau.jpg

Enseignement professionnel: Yaoundé a son atelier de fabrication numérique

Écrit par  Aboudi Ottou
Une vue d’Ongola FabLab Une vue d’Ongola FabLab

Fruit du partenariat entre la Fondation Orange et l’AUF, l’infrastructure est ouvert au public depuis la semaine dernière. 

«Ongola FabLab» c’est son nom : Ongola pour Yaoundé et FabLab pour la contraction de l’anglais Fabrication Laboratory qui désigne un atelier de fabrication numérique ouvert au public. Niché au cœur du campus numérique de l'Agence universitaire de la francophonie (AUF) au quartier Ngoa-Ekelle, il a été inauguré le 06 avril dernier par le ministre camerounais de l’Enseignement supérieur, Jacques Fame Ndongo. 

A l’occasion, l’on a pu découvrir les  cinq pôles de  création et de formation que compte cet atelier. Il s’agit de la modélisation et l’impression 3D ou ordinateurs de modélisation, logiciels, scanners et imprimantes 3D sont disponibles ; de la création en 2D et la fabrication ou l’on peut faire du découpage laser et vinyle ; de la couture notamment à l’aide d’une brodeuse numérique ; de la programmation et le petit électronique ou l’on retrouve des appareils comme des robots Thymio et du petit artisanat numérique du bois avec à porter une fraiseuse à commande numérique. 

Ongola FabLab, c’est l’une des retombées de la collaboration entre le groupe français de  télécoms Orange et l’Agence universitaire de la francophonie (AUF). Jean-Paul de Gaudemar, le recteur de l’AUF et Brigitte Audy, secrétaire générale de la Fondation Orange ont signé un accord de partenariat le 31 mars dernier à Paris. Il porte sur le développement du e-learning dans le milieu scolaire et universitaire en Afrique francophone. À travers ce partenariat, la multinationale s’est engagée à fournir à l’AUF son expertise en matière d’équipements et de connectivité afin d’améliorer l’accès des apprenants à un enseignement de qualité, adapté au besoin du monde professionnel et de l’entrepreneuriat. 

 

Jeunes défavorisés

Le projet Ongola FabLab vise en effet, à développer les compétences numériques des jeunes : «Ces ateliers de fabrication numériques (FabLab) nous ont semblé très pertinents pour offrir aux jeunes en échec scolaire, un nouveau mode d’apprentissage, basé sur le faire et le partage. Cette approche est un bon moyen  de leur redonner confiance et de valoriser beaucoup plus leur potentiel de créativité. Par ailleurs, c’est une opportunité pour ces jeunes de découvrir de  nouveaux métiers liés au numérique pour la construction de leur projet professionnel», explique Brigitte Audy.

Pour que cet atelier voit le jour, le groupe a investi 87 500 euros (plus de 57 millions de francs CFA). Il devra également soutenir son fonctionnement pour «garantir la gratuité d’accueil pour les jeunes sans qualification et en difficulté» dont la sélection a été confiée à l’Association enfants, jeunes et avenir (Asseja). A charge à l’AUF, qui héberge le FabLab, de le faire fonctionner et d’imaginer le business model permettant de garantir sa pérennité. Et même là aussi, la Fondation Orange n’exclut pas un appui : «en fonction des projets pédagogiques que les FabLab pourraient  présenter, nous pouvons envisager un nouveau soutien», indique la secrétaire générale de la fondation.

Cet investissement de la Fondation Orange s’inscrit dans le cadre de son programme international de «FabLabs solidaires». Lancé en 2015, le programme dispose d’un budget global de 2,3 millions d’euros (plus de 1,5 milliard de francs CFA) soit en moyenne 9% du budget de la fondation.  En 2017, elle compte investir un million d’euros (soit près de la moitié du budget global) pour construire 4 nouveaux FabLabs solidaires à l’international et déployer des parcours de formation labellisé Fondation Orange dans 14 FabLabs en France. A ce jour, la multinationale française des télécoms revendique 60 FabLabs solidaires fonctionnels pour 8000 personnes formées.

Lu 140 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

-01.jpg -02.jpg -03.jpg -04.jpg -05.jpg -06.jpg -07.jpg -08.jpg -09.jpg -10.jpg -11.jpg -12.jpg Deutsche_Welle_Logo.jpg FB_IMG-664x469.jpg Insert-Eneo-Recrute-664x469.jpg Pub p12-664x469.jpg Tous-unis-pour-le-Cameroun-664x469.jpg insert-Araucaria-2016-664x469.jpg

Nous contacter

    • Journal Intégration

    • Adresse :

      Quartier Nkomkana, Immeuble Diane

      (face station service Total)

    • BP : 33 266 Yaoundé-Cameroun

    • Tél : +237 676 203 709

              +237 699 931 042

              +237 243 296 303

    • Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

                  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vous êtes ici : Home Panorama Enseignement professionnel: Yaoundé a son atelier de fabrication numérique