INTEGRATION

Vous êtes ici : Accueil Les sept jours Cameroun Plus de 200 milliards pour améliorer le réseau
Intgration.jpg Philpa.jpg Tous-unis-pour-le-Cameroun-650x91.jpg bandeau.jpg visuel fotrac.jpg

Plus de 200 milliards pour améliorer le réseau

Écrit par  Aboudi Ottou
Le réseau électrique, source de déperdition d’énergie Le réseau électrique, source de déperdition d’énergie

Le Conseil d’administration de la Banque mondiale a approuvé ce financement en début de ce mois.

La Banque mondiale va investir 325 millions de dollars (plus de 200 milliards de francs CFA à la valeur du dollar au 16 décembre 2016) dans le secteur de l’électricité au Cameroun dans les prochaines années. C’est un communiqué de presse de la banque qui l’indique. En gestation depuis plusieurs mois, le projet a été approuvé le 07 décembre dernier par le conseil d’administration de l’institution. Selon le document, le projet comprend trois composantes. La première porte sur l’opérationnalisation de la Sonatrel, la nouvelle société en charge du transport de l’électricité. La deuxième entend améliorer la capacité et la fiabilité du réseau national de transport d’électricité camerounais, en finançant des investissements prioritaires pour moderniser et étendre le réseau. Il s’attachera également à améliorer la fourniture d’électricité dans les réseaux interconnectés. Enfin, la troisième composante fournira une assistance technique, des travaux d’analyse et des activités de renforcement des capacités aux principales parties prenantes du secteur; elle fournira également l’assistance technique, financière, opérationnelle et fiduciaire nécessaire à l’unité de gestion du projet mise en place au sein de la Sonatrel.

Concrètement, le projet permettra de remédier à un certain nombre de problèmes associés au secteur électrique, en particulier en matière d’accès. Il permettra en effet de transférer plus facilement l’électricité produite dans les nouvelles centrales hydroélectriques, et les excédents d’énergie dans certaines régions, vers les villes et les villages des régions insuffisamment desservies. Il améliorera aussi la qualité de l’approvisionnement dans les zones urbaines. Des problèmes cruciaux au Cameroun. Selon le dernier rapport annuel rendu public par Eneo, le principal fournisseur d’électricité,  les problèmes de transport et de distribution ont engendré des pertes estimées à près de 31% de la production en 2014. En plus, ajoute Elisabeth Huybens, la directrice des opérations de la Banque mondiale au Cameroun, «les besoins et la demande d’électricité sont très élevés et seuls 74 % des Camerounais vivent dans des zones directement connectées au réseau électrique».

«Pour que les investissements dans l’infrastructure électrique soient viables, il faut absolument qu’ils soient accompagnés de réformes et que ces dernières soient mises en œuvre au bon moment», estime Stephan Garnier, spécialiste principal de l’énergie et co-responsable du projet. Une partie de ce prêt y sera donc également consacrée.

Aboudi Ottou

Lu 432 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

-01.jpg -02.jpg -03.jpg -04.jpg -05.jpg -06.jpg -07.jpg -08.jpg -09.jpg -10.jpg -11.jpg -12.jpg Deutsche_Welle_Logo.jpg FB_IMG-664x469.jpg Insert-Eneo-Recrute-664x469.jpg Pub p12-664x469.jpg Tous-unis-pour-le-Cameroun-664x469.jpg insert-Araucaria-2016-664x469.jpg

Nous contacter

    • Journal Intégration

    • Adresse :

      Quartier Nkomkana, Immeuble Diane

      (face station service Total)

    • BP : 33 266 Yaoundé-Cameroun

    • Tél : +237 676 203 709

              +237 699 931 042

              +237 243 296 303

    • Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

                  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

                  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vous êtes ici : Home Les sept jours Cameroun Plus de 200 milliards pour améliorer le réseau