INTEGRATION

Vous êtes ici : Accueil Les sept jours Ambassades Vox populi, vox Dei: Jeunes camerounais, osez donc!
Intgration.jpg Philpa.jpg Pub-foire-vin650x91.jpg Tous-unis-pour-le-Cameroun-650x91.jpg bandeau-Fiac-650x91.jpg bandeau-Yafe-650x91.jpg bandeau.jpg

Vox populi, vox Dei: Jeunes camerounais, osez donc!

Écrit par  Engelbert Essomba Bengono

S'adressant à ses jeunes compatriotes lors du traditionnel du message à la jeunesse, le 10 février dernier, le Président Biya a prononcé un mot qui avait déjà fait écho lors du 3ème congrès ordinaire du Rdpc, les 15 et 16 septembre 2011.

Il a demandé à la jeunesse d'oser! «Oser» est le mot clé de l'allocution présidentielle de ce 10 février 2017. Pourtant, cette interpellation forte du vox populi ne semble pas avoir retenu l'attention des exégèses du discours présidentiel. Même dans la jeune élite camerounaise, «oser» ne semble pas avoir frappé les esprits. Pourtant, à y regarder de près, le Président Biya a révélé un aspect rare et souvent recherché par les observateurs de la vie politique camerounaise: la lisibilité des choses... En effet, en suggérant à ses jeunes compatriotes d'oser, il leur a demandé de «prendre les choses», d'exister, tout simplement. Exister pleinement, dignement, fièrement, absolument et irrévocablement. 

J.W.Von Goethe (1749-1832) ne disait-il pas qu'«exister c'est oser se jeter dans le monde»? Le Président Biya a donc demandé aux jeunes de se jeter dans le monde. Il a ainsi donné à ses jeunes compatriotes la clé de la maison «Cameroun», sans renoncer à en assurer la direction suprême. Il leur a donné la clé du succès scolaire, la clé du progrès et de la dignité, la clé de la réussite sociale, la clé de leur avenir. Il leur a donné la pleine liberté d'agir...

Oui, mais oser quoi? W. Shakespeare(1564-1616) dit: «Tout ce que l'homme peut oser, je l'ose». Oser c'est donc agir comme un homme. Oser c'est revendiquer le droit d'exister en tant que jeune. Oser c'est se reconnaitre ce droit d'exister comme des jeunes, y compris le droit relatif d'exister différemment. Oser, c'est agir là on se trouve en prenant conscience des défis de son époque et de sa génération. Oser en pesant sur les évènements. Dans un contexte démocratique, cela passe par l'expression intelligible et organisé de sa conscience politique. Cela passe aussi par l'inscription massive sur les listes électorales d'abord, et par le vote majoritaire du meilleur candidat possible ensuite. Oser, c'est être soi-même candidat aux consultations électorales. Combien de jeune osent se présenter à l'élection présidentielle, toutes proportions bien gardées? 

Oser en se forgeant ainsi un destin sur place ou ailleurs, pourquoi pas? Oser en offrant son énergie et son dynamisme comme citoyen engagé y compris dans un parti politique. Oser en travaillant la terre pour se nourrir et nourrir ses proches. Oser en fondant une famille et en assumant la responsabilité parentale qui en découle. Oser en cultivant la terre pour produire beaucoup et bien pour vendre sa production au meilleur prix. Oser, enfin, en mettant son génie créateur et son talent à la recherche de solutions adaptées aux problèmes de son époque.

Oser comment? En servant l'Etat loyalement, fidèlement, obstinément, passionnément et assidument là où l'on est appelé à le faire. Oser en abandonnant la logique de la confrontation générationnelle parricide pour entrer dans les dynamiques de collaboration successorale responsable. En sachant que l'état de jeunesse n'est pas une vertu ni un atout en soi. C'est l'esprit qui anime cet état qui un atout dont le jeune doit se servir. Oser devient la prise de conscience que l'état de fraîcheur physique n'est pas éternel; que le jeune d'aujourd'hui est le vieux de demain, et que les vieux d'aujourd'hui sont les jeunes d'hier. 

Oser, c'est sortir des sentiers battus de la trahison puérile et la roublardise malfaisante. Oser c'est donc aussi sortir de la pensée unique jeuniste qui repose sur un postulat irresponsable qui fait croire qu'il suffit de tout rajeunir pour que tout aille bien. Oser, c'est décider de marcher sur la voie du progrès et de la réussite sans craindre les échecs. Continuer à marcher, sans redouter les chutes et les rechutes. Oser, c'est continuer la marche en avant, se relever autant de fois qu'on va chuter ou rechuter.

Oser c'est également agir pour convaincre. En effet, aucun jeune ne peut convaincre personne en restant inactif. Aucun jeune ne peut convaincre que l'esprit de contestation systématique est le seul moteur de la jeunesse. Aucun jeune n’accédera au pouvoir suprême sans donner la garantie de veiller à la paix entre les générations. Bernard le Bovier de Fontenelle (1657-1757) dit à ce propos qu'il «faut oser en tout genre, mais la difficulté, c'est d'oser avec sagesse». 

C'est donc une question d'équilibre, un équilibre social vital. Equilibre entre le passé et l'avenir; équilibre entre le présent et le futur. Equilibre entre la ville et la campagne. Equilibre entre les deux genres humains. Equilibre entre l'audace et la sagesse; équilibre entre l'impertinence et la vertu. C'est probablement dans sa capacité à relever le défi de l'équilibre que la jeunesse camerounaise libèrera,  sans douleur, l'énergie de progrès et de développement dont elle est enceinte pour le plus grand bien de son pays. Même Dieu aide ceux qui osent. Jeunes gens, osez donc! C'est la vox Dei! 

 

Engelbert Essomba Bengono

Lu 331 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

-01.jpg -02.jpg -03.jpg -04.jpg -05.jpg -06.jpg -07.jpg -08.jpg -09.jpg -10.jpg -11.jpg -12.jpg Deutsche_Welle_Logo.jpg FB_IMG-664x469.jpg Insert-Eneo-Recrute-664x469.jpg Pub p12-664x469.jpg Tous-unis-pour-le-Cameroun-664x469.jpg insert-Araucaria-2016-664x469.jpg

Nous contacter

    • Journal Intégration

    • Adresse :

      Quartier Nkomkana, Immeuble Diane

      (face station service Total)

    • BP : 33 266 Yaoundé-Cameroun

    • Tél : +237 676 203 709

              +237 699 931 042

              +237 243 296 303

    • Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

                  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vous êtes ici : Home Les sept jours Ambassades Vox populi, vox Dei: Jeunes camerounais, osez donc!