INTEGRATION

Vous êtes ici : Accueil Les sept jours Ambassades Les adieux diplomatiques des ambassadeurs
Intgration.jpg Philpa.jpg Pub-foire-vin650x91.jpg Tous-unis-pour-le-Cameroun-650x91.jpg bandeau-Fiac-650x91.jpg bandeau-Yafe-650x91.jpg bandeau.jpg

Les adieux diplomatiques des ambassadeurs

Écrit par  Engelbert Essomba Bengono

Scène de prise en charge d’une épidémie à l’Extrême-nord du Cameroun Depuis bientôt trois semaines, des ambassadeurs de certains pays étrangers sont engagés dans une ronde des pouvoirs publics pour dire adieu ! Adieu, après un séjour qui a rarement dépassé trois ans au Cameroun.

On a ainsi vu leurs Excellences madame l'Ambassadrice d'Italie, madame l'Ambassadrice du  Congo et monsieur l'Ambassadeur des Etats-Unis d'Amérique, pour ne citer que ces trois-là, aller ici et là pour dire au revoir. L'un après l'autre, ils sont allés à la rencontre du Président du Sénat, du Président de l'Assemblée et du Président de la République, Chef de l'Etat.

C'est la consécration d'un usage diplomatique raisonnable et admis qui confirme que la fin de  séjour d'un ambassadeur fait partie des moments importants de la vie de la nation. A son arrivée, l'ambassadeur du pays étranger est généralement accueilli officiellement par le ministre en charge des Relations extérieures à qui il présente les copies figurées de sa lettre de créance. La présentation de l'original de la lettre de créance est organisée par les services du Chef de l'Etat auprès de qui sont accrédités les ambassadeurs, les hauts commissaires, les chefs de missions et les plénipotentiaires des Etats d'une part, et les représentants des organisations internationales d’autre part.
Le nouvel ambassadeur est reçu au cours d'une cérémonie officielle et solennelle dont le format est consacré par des textes. L'hymne national du pays du nouvel ambassadeur est exécuté par un détachement d'honneur de la Garde présidentielle à son arrivée au palais de l'Unité. Ce jour-là, le Chef de l’Etat s’entoure de ses principaux collaborateurs des affaires diplomatiques, du ministre en charge des relations extérieures, tous en tenue d'apparat(ici la veste redingote), pour recevoir les originaux de la lettre de créance, sur l'introduction du protocole d’Etat. Le Chef de l'Etat et son précieux hôte échangent des toasts à l'occasion desquels la coopération entre les deux Etats est exaltée et magnifiée. Au sortir du palais, l'hymne national du Cameroun est exécuté. Le nouvel ambassadeur quitte le Palais de l'Unité pour aller commencer sa mission qui se résume en au moins trois points essentiels: représenter officiellement l'Etat et l'autorité qui l'accrédite, informer les autorités du pays d'accueil des positions de son pays sur tous les sujets dignes d'intérêt et s'informer, au profit de son pays, sur tous les sujets dignes d'intérêt. Certains parlent d'une mission de renseignement. Cela nous semble trop réducteur. Mais, en réalité, tout bon ambassadeur renseigne. Tout bon ambassadeur se renseigne aussi. Tout bon ambassadeur représente des intérêts étatiques. Tout bon ambassadeur garde la réserve sur les questions intérieures de l'Etat d'accueil.
Pour accomplir sa mission, l'ambassadeur agit dans un cadre juridique précisé par la Convention de Vienne du 18 avril 1961 sur les relations  diplomatiques, entrée en vigueur le 26/06/1964 et signée par le Cameroun le 04 mars 1977. Cette convention est encore appelée convention de Vienne sur les privilèges et les immunités diplomatiques.  En vertu de cette convention, tous les Etats sont tenus d'offrir les mêmes privilèges et d'accorder les mêmes immunités. La garantie d'égal traitement réside dans le principe de réciprocité, quelle que soit la taille de l'Etat.
Le Cameroun entretient des rapports de coopération et des relations diplomatiques avec de nombreux pays du système des Nations unies. Mais, il n'existe en réalité que 38 postes diplomatiques budgétisés qui comprennent des ambassades, des hauts commissariats, des consulats et des missions ou représentations permanentes auprès des organisations internationales. Avec certains pays, des contacts ponctuels ou itinérants existent. Ils sont concrétisés par l'envoi réciproque de porteurs de messages, d'envoyés spéciaux ou d'émissaires de haut niveau dont le séjour, généralement de courte durée, s'achève dès la mission terminée. Certains ambassadeurs assurent la représentation du Cameroun auprès de plusieurs pays à la fois.
Les ambassadeurs ont une mission extraordinaire et  plénipotentiaire. Le titre d’«excellence» leur est dû. C'est donc à tort que les ministres, les gouverneurs de régions et d'autres responsables publics sont appelés «excellence». Ce titre est réservé au Président de la République, au ministre en charge des Relations extérieures, aux ambassadeurs et chefs de missions diplomatiques et consulaires. Aux seuls diplomates, en somme. Il en est de même pour le passeport diplomatique. La règlementation prévoit un passeport de service pour tous les autres agents et responsables publics.
La nomination et le rappel des ambassadeurs, des hauts commissaires, des chefs de missions et représentations auprès des organisations internationales étant du domaine réservé du Chef de l'Etat, nous nous abstenons d'émettre une opinion sur la longévité des ambassadeurs du Cameroun à l'étranger. Seul l'intérêt du Cameroun dans ce domaine semble prévaloir. Tant mieux !

Lu 15 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

-01.jpg -02.jpg -03.jpg -04.jpg -05.jpg -06.jpg -07.jpg -08.jpg -09.jpg -10.jpg -11.jpg -12.jpg Deutsche_Welle_Logo.jpg FB_IMG-664x469.jpg Insert-Eneo-Recrute-664x469.jpg Pub p12-664x469.jpg Tous-unis-pour-le-Cameroun-664x469.jpg insert-Araucaria-2016-664x469.jpg

Nous contacter

    • Journal Intégration

    • Adresse :

      Quartier Nkomkana, Immeuble Diane

      (face station service Total)

    • BP : 33 266 Yaoundé-Cameroun

    • Tél : +237 676 203 709

              +237 699 931 042

              +237 243 296 303

    • Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

                  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vous êtes ici : Home Les sept jours Ambassades Les adieux diplomatiques des ambassadeurs