Un double défi à relever

Décaissement des fonds

Pour consommer la totalité de l’appui budgétaire de l’Union européenne, le Cameroun devra à la fois bien exécuter son programme d’ajustement avec le FMI et réaliser des réformes structurelles dans le secteur du développement rural.

journal-integration-Un-double-défi-a-relever-

La convention signée jeudi 09 novembre 2017 à Yaoundé entre le Cameroun et l’Union européenne a permis au pays d’engager 63 milliards de francs CFA au titre du 11e Fonds européenne de développement. La grande partie de cet argent (59,04 milliards) devrait directement être versée dans le compte du trésor public suivant un calendrier défini par la convention (voir tableau 1). Si la première tranche, soit environ 20 milliards de francs CFA est acquise, ce n’est pas le cas pour les autres tranches. Pour les décaisser, le pays devrait bien exécuter le programme actuellement mise en œuvre avec l’assistance du Fonds monétaire internationale (FMI) (voir tableau 2). Le Cameroun devra en plus réaliser les réformes contenues dans le Contrat de réformes structurelles (CRS) pour la consommation des tranches variables (voir tableau3).

journal-integration-calendrier-indicatif-de-decaissement

journal-integration-indicateur-cible-et-montants-pour-les-tranches-variables

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *